La belle saison arrive à grand pas, nos oiseaux sont de retour, les grenouilles Terre de Port chantent la ritournelle, les Biòus reviennent des prés, les têtards se transforment en moustique et nos amis du F.L.I.C rappliquent à nouveau pour barjaquer. Et ça c’est de loin le plus grand évènement international de toute la Camargue du monde entier. Certains nous ont demandé si le gouvernement Camarguais avait été dissolu suite à une scission parlementaire ? Que Tchi, on a toujours été là, plus solidaires que jamais, on s’applique toujours à faire les bédigas ! C’est juste qu’on n’a pas communiqué, un peu comme si on avait fait un accident vinovasculaire à cause du Wisseky ! On a bien travaillé sur le dossier de l’apérologie pendant tous ces mois d’absences pour continuer à vous prodiguer nos bons conseils en pagaille !

            En 2013, on a eu un moulon de boulot : baptêmes, mariage, un cinquantosaure, le ballètti de la Saint Sylvestre et tous les problèmes de la Camargue, qui quelquefois, il faut le dire, part un peu en couille ! Des conseils de ministres éprouvants surtout sur le plan hépatique, mais de vrais échanges constructifs pour l’avenir de chez nous.

          Avec la fonte des glaces, l’eau est fraîche en ce moment, il faut en profiter ! Nous promulguons un bulletin officiel pour vous aider à poser les concepts de l’instant sacré de l’apéro :

  • Article 1 : l’apéro est désormais un acte de solidarité, et on se doit d’être généreux. C’est un peu comme faire un don de soi !
  • Article 2 : L’alcool ne nous aide pas à régler nos problèmes, ceci dit l’eau et le lait non plus ! A quoi bon réfléchir, du moment qu’il ya du degré dans l’eau, ça suffit !
  • Article 3 : L’apéro, c’est une manifestation identitaire et en Camargue on revendique souvent la liberté de nos traditions… Luttons tous pour l’apéro.
  • Article 4 : Du lundi au vendredi, un pastis léger c’est préconisé, mais le weekend on s’autorise l’apéro de compétition avec olives et cacahuètes et tutti quantti.
  • Article 5 : L’apéro, c’est avec les copains, tout seul, ça marque mal ! A cet effet, vous pouvez nous appeler quand vous voulez pour tous les apéros, buvettes que vous mettez en place. Nous nous engageons à mettre l’ambiance auprès de vos convives, à animer vos repas, nous nous contentons de trèspeu, juste à boire en pagaille et à manger comme des ogres !!! On est juste une dizaine à régaler !
  • Article 6 : Il vaut mieux être saoul que con, ça dure moins longtemps…
  • Article 7 : Si l’abstinence persiste, il faut consulter… C’est pas normal car choisir de boire, c’est bien se conduire !!! Et sortir à jeun, c’est sortir pour rien…

            Prochainement, un conseil des ministres de la plus haute importance, sur le retour des batraciens en terre Camarguaise. Une conférence de presse vous informera de nos décisions à venir…

Le F.L.I.C